Le 18 juin 2013 (9)

La cellule orageuse passe très vite et arrive sur l'Essonne. L'arrière de l'orage est très esthétique. Le bouillonnement convectif est mise en évidence par de nombreux éclairs internuageux et le levé du soleil. Toujours cette humidité présente en basse couche qui cache les points de contact. Je rentre à Chartres vers 8h30 pour me reposer un peu moins de 2h pour reprendre la route vers 14h direction la Champagne Ardennes pour le dernier épisode orageux.

Ajouter un commentaire

Les commentaires sont vérifiés avant publication.
Nom Message
Pays
Ville
Email
Site web
Message