Le 8 juillet 2013 (4)

A cette altitude, on apprécie bien les trainées de pluie à la base des orages. L'activité électrique n'en fait vraiment qu'à sa tête, de nouveau à droite mais la cellule se meurt, plus d'activité. Je redirige l'appareil plus au sud ouest vers le premier orage quand je suis arrivé ici.
Le vent se lève d'un coup et je me retrouve dans les nuages. Il ne fait plus que 12°C... Il est 20h, je suis fatigué et frigorifié. Je rentre à l'hôtel près de Sisteron. Demain je retente le col de Lure.

Ajouter un commentaire

Les commentaires sont vérifiés avant publication.
Nom Message
Pays
Ville
Email
Site web
Message