Le 9 octobre 2014 (7)

Je traverse la ville qui est partiellement inondée. Une fois retrouvé une zone plus calme, je vois de nouveau de magnifiques ramifiés qui frappent le champ à côté de la route. Je m'arrête au premier chemin. A peine le temps de sortir le matériel, des impacts de foudre sont à moins d'un kilomètre de ma position.

Ajouter un commentaire

Les commentaires sont vérifiés avant publication.
Nom Message
Pays
Ville
Email
Site web
Message